Médecine Traditionnelle Chinoise

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, « le Corps-Esprit n’a pas été conçu pour tomber malade, mais pour s’auto-guérir en permanence »

Qu’est-ce que la Médecine Chinoise ?

Dans le monde, il existe plusieurs médecines et non une seule, telles que la médecine amérindienne, africaine, ayurvédique, tibétaine, chinoise, etc…  Chaque civilisation, au fils de son histoire, a sécrété un système médical à l’image de sa vision de la vie, de la mort, de la santé, de la maladie, etc… et donc, il y a des médecines sur Terre, dites Traditionnelles puisqu’elles ont traversées le temps en se reposant sur des concepts toujours valables aujourd’hui.

La Médecine Traditionnelle Chinoise fait partie de ces etho-médecines qui ont toutes en commun un certain nombre de choses telles que :

– la conscience du lien unissant l’homme à la nature (lien vital)

– la nécessité de la participation du patient à sa propre santé

– une vision multidimensionnelle de l’être humain (physique, énergétique, émotionnelle, spirituelle, etc…)

– un regard sur la vie et la mort (naissance et mort sont des passages faisant partie de la vie qui doivent être accompagnés)

– un diagnostic à dimension humaine

– des traitement faisant appel à la nature

En ce sens, la Médecine Chinoise est une médecine à part entière. Ce n’est ni une thérapie, ni une méthode puisque c’est un système médical complet qui cherche à comprendre comment le corps fonctionne, par un diagnostique propre à sa vision du monde, avant de choisir son outils de traitement. Elle a plus de 3000 ans d’histoire et d’expérience.

Le praticien de médecine chinoise établi un diagnostique en se basant sur différents éléments tels que la prise des pouls chinois, l’examen de la langue, l’observation du teint et de la posture du corps, etc… Puis, il a à sa disposition divers outils pour ré-équilibrer le corps et lui permettre de retrouver un état de santé tels que l’acupuncture, les tuina (massage spécifiques), la médecine manuelle (mobilisations ostéo-articulaires et musculaires se rapprochant de notre ostéopathie), les moxas (bâton ou cône d’armoise permettant de chauffer des points énergétiques), les ventouses, la pharmacopée chinoise, etc… et conseille ensuite son patient sur l’hygiène de vie et la diététique à appliquer pour rester en bonne santé.

Thérapeute : Karine Charpentier