Eveil du Féminin

« Nous sommes face à une injonction paradoxale. Nous luttons pour mettre fin à la revanche de la culture sur la nature, pour construire une nouvelle position. Mais nous avons été nous-mêmes élevées par nos mères, et nous sommes porteuses d’une grande ambivalence, d’un désir silencieux de revanche qui nous conduit à acquiescer, qui nous conduit, jusque dans nos luttes à séparer la maîtrise de l’activité nourricière, à mettre de côté nos sentiments, nos enfants, nos terreurs et nos désirs les plus profonds ». Starhawk, Rêver l’Obscur.

L’Eveil du Féminin a souvent lieu, pour beaucoup, à l’occasion d’un tournant déterminant de leurs vies de femmes : rencontre ou désir de rencontre amoureuse, rupture, célibat non désiré, désir d’enfant, grossesse, perte d’enfant, accouchement, maternité, problématiques menstruelles, ménopause, etc.

Une vie nouvelle – ou enfouie depuis longtemps… – exige au corps qu’il se rappelle : qu’il se rappelle le pouvoir de la Mère, ce lieu secret et sacré auprès duquel nous, les femmes, puisons notre capacité à créer, à nourrir, à élever. Chaque parcelle de l’être appelle à ce que la femme reprenne contact avec son lieu intérieur, et aussi avec la terre sur laquelle elle se tient.

L’oubli et la soumission du Féminin à certains schémas de domination a coupé l’Être humain de la Terre, lui donnant l’illusion meurtrière qu’il pouvait évoluer indépendamment de celle-ci, et même aux dépens d’Elle. Ce faisant, il a oublié qu’il est relié à chaque parcelle du vivant, qu’il vibre en unisson avec le monde matériel et sensuel qui l’entoure, et avec sa dimension subtile. Ce lien sensible avec le vivant, la compréhension et la communication intuitives avec le monde naturel et ses cycles composaient les savoirs féminins ancestraux.

L’Eveil du Féminin accompagne chaque femme dans la (re)découverte de son lien particulier avec la Nature et son mouvement de vie et de mort, à faire le lien entre sa Terre intérieure et celle sur laquelle elle se dresse dans toute son unicité.

S’éveiller au féminin commence bien souvent par l’éveil à la nature sauvage de chacune. L’éveil sauvage ouvre un espace à la femme lui permettant d’observer et de décrire par soi-même ce qui se passe dans sa propre vie. Dans cette observation et cette description, elle va certainement se demander « Mais…où est passée mon âme ? »

La nature sauvage est cette force qui engendre chaque facette importante de la féminité se traduisant souvent par l’activité créatrice ou créative. Il s’agit, bien souvent, d’affranchir cette dernière de croyances limitantes qui enferment la femme dans un rôle non-désiré, et de renouer avec son authenticité, sa profondeur, sa sensibilité.

In fine, en parcourant ce chemin de reconnaissance et d’expression de son énergie singulière, la femme parviendra à la compréhension et à l’intégration de ses versants féminin… et masculin. C’est seulement alors que l’accueil sincère et désintéressé de l’Autre, dans sa vie, est rendu possible.

Pour vous accompagner dans l’éveil de votre féminin, j’utilise des outils tels le Coaching Mental (PNL&Hypnose Ericksonienne), Oracles, activité rituelle et ateliers de femmes.

Thérapeute : Gisela Da Silva Almeida