Massage Chi Nei Tsang

Massage du ventre Chi Nei Tsang

Les bienfaits : Détoxiquer, fortifier, affiner le corps. Régénérer l’énergie des organes internes. Libérer les tensions et émotions négatives. Traiter les perturbations d’ordre psychique ou émotionnel. Fluidifier la circulation de l’énergie dans l’abdomen et l’ensemble de l’organisme. Centrer le corps avec l’esprit, se libérer pour rester disponible aux perceptions.

Particulièrement recommandé en cas de : Constipation, crampes abdominales, problèmes de digestion, d’élimination, surpoids, dû à une mauvaise alimentation, douleurs dorsales dues à une mauvaise position, raideur de la nuque et du cou, douleurs articulaires, douleurs au niveau du plexus, oppressions de la poitrine, états de stress, d’angoisse et d’anxiété, états dépressifs, mauvaise humeur, idées noires, hypertension artérielle, migraines, insomnies, allergies, manque d’énergie, fatigue chronique.

Déroulement du massage Chi Nei Tsang : Allongé sur le dos sur une table de massage, vous vous détendez par une série de respirations profondes, de haut en bas, afin de préparer le ventre au massage. Ce dernier peut être doux aux pressions parfois fermes, ou très toniques, en fonction des besoins repérés. Des étirements profonds des organes accompagnent des palper-rouler et des glissés intenses, visant à décharger le ventre des énergies stagnantes et négatives. ( La massage se pratique habillé, seul le ventre est découvert).

Ce massage peut surprendre car il nous fait prendre conscience de ce ventre, que nous assimilons trop à la fonction digestive, pour mieux l’oublier. Vous serez étonnés par tout ce qu’il a à vous dire, à vous faire ressentir ! La confiance est alors primordiale avec le masseur qui, au grès de son pétrissage, mettra en évidence vos blocages et sentiments refoulés. Le massage peut avoir lieu à différents endroits : l’abdomen, le thorax, le diaphragme, les zones latérales du ventre (zones dorsolombaire et rénale). Votre ventre réagira aux différents stimuli, se raidira, se laissera faire, se gonflera, pour au final, se libérer totalement dans une sensation de profond soulagement. Parfois vous serez surpris par des larmes versées, comme un flot apaisant et salvateur !

Contre-indications : Maladies infectieuses avec fièvre, ou grave (cancer, sida), grossesse.

Conseil : La durée de traitement peut être de 2 à 10 séances, en fonction des tensions relâchées à chaque séance. Séparer chaque séance d’une à deux semaines.

Thérapeute : Valérie Chahbazian